Previous month:
novembre 2019
Next month:
janvier 2020

Les contenus de produits mis en situation par des influenceurs

Les agences d'influenceurs produisent beaucoup de contenus sur Instagram ou Youtube, qui illustrent des utilisations des produits.

Lors d'échanges informels avec Cyril Attias, Ertan Arnadol et Julien Brault, il est apparu clairement que les influenceurs pouvaient contribuer aux fiches produit voire que certains contenus auraient mérité d'apparaître sur des sites de e-commerce comme Amazon (en négociant un accord avec l'influenceur). Les influenceurs sont très bien placés pour montrer comment bien tirer parti d'un produit.

Qu'en pensez-vous ?

Voici des exemples réalisés par Cyril Attias avec son agence des Médias Sociaux pour Babyliss. Ces contenus mériteraient d'être remontés et diffusés au-delà d'Instagram :

https://www.instagram.com/p/B50UAqRJoIq/

Baby


https://www.instagram.com/tv/B50x0ffIwkR/?igshid=zn9uzv7jzpf5

https://www.instagram.com/stories/highlights/18035148280224206/


Le détail des ingrédients chez les parfumeurs

Nous sommes à l'époque de la transparence sur les ingrédients et de la traçabilité des produits.

Chez Guerlain avec le https://www.guerlain.com/fr/fr-fr/bee-respect, la marque dit : vous pourrez ainsi connaître l’origine de nos matières premières, mais aussi des composants de nos emballages et découvrir nos fournisseurs. Nous vous parlerons également de nos sites de production, du transport à travers le monde, de la distribution dans nos points de vente et du recyclage en fin d’utilisation.

Gue

Chez Aether, un compendium https://www.aetherparfums.com/compendium/ donne tous les détails sur les ingrédients clés des parfums.

Cp


Les questions à se poser sur le product content

L’étude « Product Content, de la fiche produit au product storytelling » répond à une liste de questions que les marques peuvent se poser quant à la conception de leurs pages produit.

Voici un aperçu des thèmes abordés :

  • Quelles sont les règles d'écriture de la communication produit ?
  • Quelles différences selon les types de produits ?
  • Quels sont les critères d'efficacité d'une page produit ?
  • Quels sont les défauts types ?
  • Comment composer une page produit ?
  • Comment articuler les contenus photo, vidéo et texte ?
  • Quels sont les formats de présence des marques sur Amazon (stores, pages A+ Premium) ?
  • Quelles différences entre le smartphone et le PC pour les fiches produit ?
  • Quels enseignements des exemples asiatiques ?
  • Quelles problématiques les annonceurs rencontrent-ils dans la gestion de leur base d'information produit ?
  • Quelles sont les attentes sur les avis consommateurs ?
  • Quelles sont les tendances et les potentialités en terme de créativité ?
  • En quoi la page produit affecte l'image des marques ?
  • Quels moyens de communication pour valoriser les offres ?
  • Qui sont les acteurs du Product Content ?

Etude


Content marketing vs Product content

Cm 17.06.56La fiche produit ne fait bizarrement pas partie de la panoplie du content marketing : https://lnkd.in/gvT_FHv.

Si le contenu est au service du marketing, il devrait pouvoir expliquer le produit ou le service. Les défenseurs du content marketing, emmenés par le pionnier Joe Pulizzi (journaliste de formation) https://lnkd.in/gxiVbmC, défendent un contenu désintéressé, qui parle des questions que se pose la cible mais surtout pas du produit ou du service.

Seul un contenu indépendant de la marque aurait de la valeur selon l'idéologie du content marketing.

That’s the difference between content marketing and the other informational garbage you get from companies trying to sell you “stuff.” Companies send us information all the time – it’s just that most of the time it’s not very relevant or valuable (can you say spam?). That’s what makes content marketing so intriguing in today’s environment of thousands of marketing messages per person per day.

Une information produit serait nécessairement sale et manipulatrice. Parce qu'il cherche à vendre (sell you stuff), le contenu est répulsif (informational garbage).

Dans la logique du content marketing, l'information produit n'est ni pertinente ni utile. C'est du spam.

Heureusement, le content marketing, désintéressé, émerge dans un marécage de milliers de messages commerciaux. Cette critique apparait d'autant plus étonnante de la part d'une discipline qui s'intitule "content marketing". Sauf que les contenus du content marketing sont censés générer des leads pour ensuite adresser une communication commerciale. Le contenu propre pour attirer la cible avant de diffuser le contenu sale.

Sauf que la product content est la pierre angulaire de la conversion : il permet de choisir le produit et de se projeter dans son usage. Il y a la place pour des contenus désintéressés mais il faut arrêter de stigmatiser les messages produit mais plutôt chercher à les rendre intéressants.

On peut penser que cette définition du content marketing évoluera car le product content est fondamental dans une stratégie marketing.

Que pensez-vous de cette opposition ?


Apple watch, product content exemplaire

PApple offre une grande fluidité dans la découverte du contenu avec une ergonomie adaptée au smartphone : images mouvantes et accent sur le scroll rendent la navigation intuitive, textes limités, peu d’information présentée au premier abord, peu d’images contexte, fonds blancs/beiges. A mi-chemin entre la photo et la vidéo, des images statiques deviennent mouvantes (slow-motion) lors du scroll.

On voit donc le produit de façon fragmentée, ou dans différentes versions ; on nous le montre sous différents aspects – le cadran, le bracelet, l’écran dans l’obscurité, l’agencement des signaux d’information concernant le temps, le cœur, la température. Le scroll suggère des dimensions de l’expérience qui ne sont ni visibles ni auditives. Ce sont des expériences tactiles ou proprioceptives, c’est-à-dire une sensation de son propre corps en regardant l’objet.

On a la totalité de l’expérience et de la compréhension de l’objet qui sont nécessaires à son usage, y compris se regarder dans la glace en regardant l’effet que ça fait pour les autres de nous voir porter la montre à son poignet. Des capteurs font que c’est un objet d’information portable, mobile, qui accompagne le corps et l’esprit en permanence, mais c’est un objet stratégique de l’auto-quantification du soi, le quantified self.

CLe regard haptique permet à Apple d’offrir une expérience qui dépasse le visuel : Gros plans sur les textures, les matières et les finitions,  vues sous tous les angles : le consommateur a l’illusion de regarder « avec sa main ». Les images mouvantes permettent de suggérer des dimensions de l’expérience tactile (transpiration et contact sur la peau, étanchéité, poids de la montre, …)

 


Quelles différences entre PC et smartphone pour les contenus produit ?

Avec le smartphone, on suit une logique visuelle avec des images qui se succèdent dans une lecture verticale. Avec le PC, on est dans une lecture d’abord horizontale adaptée à la linéarité de l’écriture, qui conduit à regarder de gauche à droite même si c’est une image.

Voir l'exemple des Buds de Google.

Lorsqu’on navigue avec son smartphone sur la page AppleWatch on peut faire défiler verticalement des dizaines de visuels associés à des textes courts, qui se présentent à nous progressivement.

Apple


Sur Facebook et Instagram, les pubs sont des fiches produit animées

Force est de constater que la communication digitale sur Facebook et Instagram est orientée produit à plus de 80%. Ce ne sont pas des spots de publicité mais bien des contenus explicatifs présentant un produit ou un service.

A noter quelques caractéristiques communes :

  • diaporama constitué de photos avec multiplicité des angles de présentation qui tourne en boucle
  • caractéristiques techniques illustrées
  • une présentation à l'horizontale (slider) et/ou à la verticale (scroll)
  • renvoi vers une fonction achat ou information détaillée

Voici une sélection d'exemples capturés via un smartphone puis diffusés sur Instagram : sur le vidéo projecteur Philips PicoPix Max, sur le protège vitre de smartphone, pour se grandir, pour améliorer son sommeil, sur les substituts de repas Feed, sur les rasoirs Philips, sur les bouteilles thermos, sur les montres Era Prometeus, sur les paniers pour chiens

Granbdir

Lire la suite "Sur Facebook et Instagram, les pubs sont des fiches produit animées" »