Le début de Big Quali en pdf : les 43 premières pages

Capture d’écran 2021-10-12 à 19.39.30

Nous vous proposons les 43 premières pages du livre Big Quali en attendant sa sortie en janvier. Voici le formulaire pour télécharger le document :

https://asptest.sphinxonline.net/surveyserver/s/test6/BigQuali2022/inscription.htm

Possibilité de recevoir une présentation illustrée pdf et vidéo du livre.

 

Le livre est en pré-commande dans toutes les bonnes librairies en ligne : Fnac, Decitre, Amazon, etc


Big Quali en bêta-lecture : explications et remerciements

Capture d’écran 2021-10-12 à 17.30.42Le livre Big Quali a été relu, corrigé et enrichi. La version définitive sortira chez Dunod en janvier 2022 après photocomposition. D'ici la validation du BAT, vos remarques et suggestions sont les bienvenues.

Un bêta-lecteur intervient généralement lorsque l’œuvre est prête à être publiée. Son apport est de repérer des fautes mais surtout de donner son avis, de poser des questions, de faire des suggestions. https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire/5760-tout-savoir-sur-la-beta-lecture

Ce livre a déjà bénéficié d’échanges depuis juillet 2021. Il a donné lieu à une multitude de versions partagées grâce à une vingtaine de bêta-lecteurs proches du métier des études. Il a fait l’objet de plusieurs centaines de questions, remarques ou suggestions et a suscité des recherches et interviews complémentaires. J’ai pu ainsi passer d’un MVP ou MVB (Minimum Viable Product/Book) à la version finale.

Merci à tous ceux qui ont participé à la relecture du livre.

Lire la suite "Big Quali en bêta-lecture : explications et remerciements" »


ARCHIVE / «Quanti / Quali» = distinction artificielle, fallacieuse et stérile ! selon Jacques Jenny

Voici le testament scientifique de Jacques Jenny, que j'ai trouvé très inspirant.

https://testconso.typepad.com/files/jenny-quanti-quali.pdf

La thèse que je voudrais ici exposer et argumenter, c’est que non seulement les deux grands «genres méthodologiques» dénommés habituellement «Qualitatif» et «Quantitatif» sont nécessairement complémentaires – banalité largement partagée – mais surtout que leur distinction même est foncièrement artificielle, fallacieuse et par conséquent stérile et contre-productive.

Cette division classique du travail méthodologique procède d’une illusion d’optique, provoquée par une perception tronquée de ce que sont réellement, concrètement, d’une part les pratiques et méthodes dites «quantitatives» et d’autre part les pratiques et méthodes dites «qualitatives».
Déjà, la frontière entre les deux n’est pas toujours placée aux mêmes endroits, selon les points de vue et selon les auteurs.
Et que dire des espèces «hybrides» ? où classer par exemple les «statistiques textuelles» et autres lexicométries, qui font entrer le langage dans le camp des mathématiques ?

Ce qui mériterait éventuellement les qualificatifs distincts de Quantitatif et Qualitatif, ce ne sont pas des Méthodes mais ce qu’on pourrait appeler les «plate-formes techniques» de ces méthodes. Car il est exact qu’on se trouve confronté, dans un cas, à des répartitions numériques et, dans l’autre, à des énoncés langagiers – et que ces deux matériaux ont des structures et des contraintes spécifiques telles que leur analyse, leur interprétation, exige la discipline de spécialités pertinentes et performantes : disons pour simplifier, respectivement les mathématiques, les statistiques et les sciences du langage, la sociolinguistique.

Mais les méthodes, elles, ne peuvent pas se réduire à ces disciplines spécifiques :
- les traitements mathé-statistiques doivent impérativement prendre en compte, intégrer, les significations précises et circonstanciées des catégories de classement des objets dénombrés, ordonnés ou mesurés et, au-delà, les discours dans lesquels ces catégories prennent sens, sous peine de n’être que des «exercices de calcul»,
- et les analyses discursives de corpus textuels ne peuvent négliger ni les «opérateurs de quantification» que contient tout énoncé ni les formes de répartition spatio-temporelle de leurs éléments constitutifs, qui contribuent à leurs significations, sous peine de n’être que des «exercices de littérature».

 

Jacques JENNY - Sociologue retraité (ancien de l’Iresco-CNRS)

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ ___ __ __ __ ___ __ ___ ____ _____ ____ ____ ____ ____