« Le brand content et l'automobile : deuxième exemple d'une approche sectorielle que nous allons généraliser | Accueil | La publicité à la demande aux USA conduit progressivement au branded entertainment »

04 janvier 2012

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451d55e69e20168e4f2ffdd970c

Voici les sites qui parlent de Meilleurs Voeux pour 2012 : plus de Brand Culture et moins de Brand Bureaucracy :

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

A propos de l'auteur, Daniel Bô

  • Ancien publicitaire et fondateur de l'institut d'études QualiQuanti en 1990, je me suis toujours intéressé aux formes alternatives de communication des marques (parrainage, placement de produit, publi-rédactionnel, sites de marques, Brand Content).

Rejoignez la communauté Brand Content sur :

LinkedIn   Twitter