« Brand content et nouveau rapport au temps : long, continu et permanent | Accueil | Grand Prix du Brand Content 2011 : c'était hier à l'Elysées Biarritz »

31 mars 2011

Commentaires

A Nicol

Pourriez-vous préciser votre propos :
- il y aurait le brand content où le content signifie un article type reportage dans un magazine ;
- et le brand content qui consisterait en un événement et tous les moyens de créer le buzz autour ?

Pour reprendre les termes de votre article, quelles sont les différences entre :
- branded entertainment (1) et content marketing (2), (termes en vigueur aux USA) la différence est très marquée dites-vous ;
- advertainment (3) et communication éditoriale (4)(termes choisis par l'AACC pour éviter les confusions).

Est-ce que (1) et (3) sont synonymes ? advertainment ne fait pas très "francophone" comme mot, que recouvre-t-il ?
de même (2) = (4) ?
A vrai dire, votre blog s'appelant "brand content", j'imagine que la segmentation se fait dans les agences éditoriales sans forcément poser des problèmes, passant d'une activité de rédaction de textes façon reportage de journaliste, au pitch d'un événement (façon 4e de couv sur un livre qui peut ou non suciter l'achat ! )

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

A propos de l'auteur, Daniel Bô

  • Ancien publicitaire et fondateur de l'institut QualiQuanti en 1990, j'explore le brand content depuis 2007 et je crée Brand Content Institute en 2016.

Rejoignez la communauté Brand Content sur :

LinkedIn   Twitter