« Consumers magazines et contenus de marques | Accueil | Le livre du brand content : remerciements »

16 juin 2009

Commentaires

Andria Andriuzzi

Merci pour cette mise au point. Pour compléter les références, l'article ci-dessus "How Many Names Can One Industry Have?" semble être extrait du livre "Get Content, Get Customers" de Pulizzi et Barret.
 
Je partage les réflexions et l’avis de Beardsell - enlever le "ed" de Branded Content, bien que cette dernière expression semble être plus courante actuellement (nombre de résultats Google : Branded content, 400K - Brand content, 95K). Il faut sans doute dépasser la distinction "contenu produit par / pour une marque" et utiliser un terme désignant le phénomène dans sa globalité.
 
Le terme Content Marketing fais sens aussi, il notamment intéressant en tant qu'ombrelle regroupant les disciplines listées par Pulizzi et Barret. Cependant, je le trouve un peu sujet à confusion, notamment dans sa traduction française : un "marketing des contenus" pourrait s'apparenter au marketing des produits culturels, du divertissement ou des médias, alors qu’il s’agit tout de même là d'autre chose.
 
La traduction de Brand content, "contenu de marque", me laisse penser que cette notion est plus claire et désigne bien une pratique distincte.

Jordans Sneakers

Don't aim for success if you want it; just do what you love and believe in, and it will come naturally.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

A propos de l'auteur, Daniel Bô

  • Ancien publicitaire et fondateur de l'institut QualiQuanti en 1990, j'explore le brand content depuis 2007 et je crée Brand Content Institute en 2016.

Rejoignez la communauté Brand Content sur :

LinkedIn   Twitter